La galère des repas

Coucou mes mamounettes d’amour, j’espère que vous allez bien! Vous m’avez trop manqué!!! Mais je suis bel et bien de retour pour vous jouer un mauvais tour…Ok, je sors! 😉

On va commencer par régler un problème dès à présent: la galère des repas!

Ce n’est pas que manger soit une galère, bien au contraire, c’est un pur plaisir! Là, je pense plutôt au rôle de mère nourricière que nous avons toutes, que nos conjoints cuisinent ou pas. Dans l’imaginaire collectif, on imagine une mamma italienne qui prépare de bons plats à sa famiglia et qui est douée en cuisine! E buon apetito a tutti! Sauf que ce n’est pas le cas de toutes: parfois, on aime pas cuisiner, on ne sait pas cuisiner ou alors on manque de temps et/ou d’idées!

Vous en avez marre de faire manger des pâtes à vos enfants tous les soirs? Alors cet article est fait pour vous! lol

Les repas!!! La hantise de toute mère de famille qui se respecte. Avant de devenir maman, je n’avais pas anticipé cela, la charge de travail, le fait de devoir varier surtout! Je ne sais pas pour vous, mais moi ça me va de manger mes 3 plats préférés chaque semaine. Visiblement, mes enfants n’ont pas la même vision des choses…Zut!

Non, on ne peut pas leur donner des pâtes tous les jours, je le répète et oui, on oublie les kebabs-frites chaque semaine! Mince alors! 😉

J’ai été longtemps le genre de mère qui aime commander, sauf qu’un jour ma pizzeria habituelle m’a dit, avec fierté que j’en étais à ma trentième commande!

Aïe !!! Coup de massue! Je commande autant que çà! Je vous avoue que je n’étais pas très fière de moi! Déjà, je venais de comprendre où passait mon argent, ça c’est déjà bon à savoir mais surtout je me suis rendue à l’évidence, je ne pouvais pas continuer comme ça bien longtemps…J’ai du faire comme tout le monde et mettre les mains dans le cambouis!

En fait, j’aime bien cuisiner, mais pas tout le temps et ensuite dans ma tête, cuisiner rime avec « beaucoup de temps ». J’imagine les plats en sauce de mon enfance qui mijotait pendant des heures…Mon cerveau a déjà l’impression de manquer de temps en permanence, donc à chaque fois que je dois me mettre aux fourneaux, je commence à tiquer et je cherche à faire au plus vite.

Et puis, je dois l’avouer, j’ai d’autres problématiques autour des repas:

  • Contenter tout le monde : oui, je sais, je suis utopiste mais au fond de moi, j’aimerais que toute la maisonnée soit hyper contente des repas qu’elle déguste chaque jour. Sachant que mon mari et mes enfants n’aiment pas forcément les mêmes plats, c’est bien parti! (vous sentez l’ironie dans mon texte).
  • Préparer des repas équilibrés : C’est mon rêve! Des légumes, des fruits, des féculents, des protéines, des produits laitiers, des céréales… J’ai conscience de l’importance de composer ses repas de manière équilibré pour rester en bonne santé et surtout pour bénéficier de toutes les vitamines ou caractéristiques des différents types d’aliments. Mais entre mon amour pour les pâtes (mon grand amour pour la flemme plutôt lol ;)) et mon souhait de bien faire les choses, il y a un monde!
  • Préparer des repas économiques : En tant que mère de famille nombreuse (bon, pour ma mère, j’ai moins de 5 enfants, donc ce n’est pas une famille nombreuse lol), je dois faire attention au budget familial et ne pas tout investir dans l’alimentation. Et malheureusement, pour moi, la meilleure façon de réaliser des économies, c’est de préparer les repas soi-même…

J’ai donc décidé de passer à l’action et de me motiver à changer les choses pour faire de la préparation des repas quelque chose de cool et fluide dans mon organisation!

En temps normal, lorsque je travaille, le repas principal que je prépare en semaine est le dîner sachant que nous déjeunons tous à l’extérieur et je dois avouer que c’est bien pratique, car cela me fait une tâche en moins.

La chance que j’ai dans cette affaire de repas c’est que mes enfants sont tous gourmands! C’est une vraie chance car je sais qu’il existe des enfants aux profils différents: ceux qui dévorent, ceux qui picorent , ceux qui ne mangent que de la viande (si, ça existe, j’en ai déjà vu), ceux qui veulent être végétarien (mais qui ne mange que du poulet lol), ceux qui ne mangent que les desserts (ceux-là, ce sont mes potes!).

Comme je vous le disais, mes loulous ne sont pas difficiles et mangent de tout mais comme pas mal d’enfants, les légumes ne sont pas leur tasse de thé. Et ils m’ont bien échaudé dans le fait d’en cuisiner!! Laissez-moi vous raconter cette petite anecdote:

Un jour, toute fière de moi, je me lance dans la préparation de lentilles, les enfants sont super contents et me motivent. Quand j’apporte le plat, ils sont vite allés se laver les mains pour passer à table et là, à la première bouchée, voici ce que j’entends : « Oh je préfère ceux de la cantine! Ils ont meilleur goût! »…OMG! quelle blessure! 😉 J’en rigole aujourd’hui mais sur le coup vraiment, je faisais pâle figure!

Donc j’ai compris ce jour là que je devais être plus fine pour leur faire manger des légumes parce que je n’avais pas le choix, ils doivent en manger un max. Voici une de mes astuces: leur faire des poêlées de légumes!!! Et là, miracle, ils mangent! Si je suis motivée, je la fais moi-même! Sinon j’en ai trouvé des supers en magasin avec peu voire pas d’additifs. Un conseil d’ami: Si vos loulous sont encore petits, faites-leur goûter très tôt aux légumes pour que leur palais y soit habitué. Encore mieux, si vous êtes enceinte ou si vous allaitez, mangez vous-même des légumes régulièrement pour leur faire découvrir les différents goûts.

Pour en revenir aux repas, il y en a deux qui sont supers sympas et qui demandent moins de préparation : le petit déjeuner et le goûter!

Je vais commencer par parler du goûter qui est le meilleur repas, on est tous d’accord! 😉 Le goûter est un repas important qui nous permet de tenir jusqu’au dîner. Préparer ses gâteaux soi-même, c’est le top mais si on n’a pas le temps de le faire régulièrement, on peut le prévoir uniquement le week-end! C’est ce que je fais et c’est hyper agréable surtout au niveau du goût, ca n’a rien à voir.

Le petit déjeuner est mon deuxième repas préféré car déjà, on a quasiment rien à préparer et puis surtout, c’est le repas qui nous donne l’énergie pour démarrer la journée. A ne surtout pas négliger! Et puis quel bonheur, de se réveiller et de déjeuner d’un bon chocolat chaud, de tartines beurrées ou croissant/pain au choco, d’un bon jus d’orange bien frais et d’un fruit bien croquant. Encore mieux, le week-end, j’ajoute soit des omelettes, de la charcuterie ou un yaourt. Miammmmm! (Hâte d’être à demain matin!!)

Ensuite, nous avons les deux autres repas : le déjeuner et le dîner!

Connaissez-vous cette expression: « petit déjeuner de roi, déjeuner de prince et dîner de pauvre »?

Eh bien, c’est exactement ce que j’essaie d’appliquer au quotidien et surtout de garder en tête.

Le défi du déjeuner est de manger suffisamment pour tenir le reste de la journée mais ne pas trop manger pour ne pas s’endormir tout le reste de l’après-midi si on a pas l’occasion de faire la sieste après.

Quant au dîner, c’est hyper dur pour moi de ne pas préparer un repas copieux le soir pour ma petite famille. Après tout, c’est le moment où on se retrouve tous les cinq et qu’on oublie le boulot, l’école, la crèche et j’en passe. C’est donc un vrai moment plaisir et c’est là que j’aime cuisiner des frites, des bonnes viandes, des pâtes (le retour des pâtes!), du riz, etc. Bref, des plats doudous qui réchauffent le ventre et le cœur! Tout le contraire de l’adage cité plus haut selon lequel, il faudrait manger plus léger le soir, je suis d’accord mais on fait comment en réalité? De mon côté ce n’est pas un problème de manger en plus faible quantité et puis c’est bon pour la ligne, mais loin de moi l’idée de proposer du léger à mes enfants ou mon mari. J’aurais trop peur qu’ils aient le ventre qui gargouille en pleine nuit!!!!

Enfin, ne soyons pas alarmistes, si je rédige cet article aujourd’hui, c’est que j’ai trouvé des astuces pour rendre toute cette logistique autour des repas plus agréables, voici mes conseils:

  • Avoir un cahier, un classeur, un bloc notes papier ou virtuel sur lesquels vous notez vos meilleures recettes, ce qu’aime votre chéri, vos enfants : les classer en repas long et repas rapide, afin de piocher selon le temps que vous aurez devant vous.
  • Planifier ses menus à l’avance, cuisiner chaque soir en s’appuyant sur ses menus: Fini le casse tête du « qu’est ce que je peux bien faire à manger aujourd’hui? « . Eh oui, cette astuce m’a sauvé la vie et m’épargne pas mal d’angoisse! Je sais à l’avance ce que l’on va manger et c’est un vrai gain de temps. Et puis, le fait de planifier permet de varier davantage que si l’on choisit à la dernière minute. Depuis, que j’applique ce conseil, je remarque que l’on mange plus souvent du poisson par exemple. Pour ma part, je planifie le dimanche car c’est l’un des jours les plus calmes de la semaine et j’ai le temps de me poser ou de surfer sur internet si besoin.
  • Aller faire les courses et acheter tout ce dont vous avez besoin: Une fois que vous avez votre menu de la semaine ou du mois, vous pouvez commencer à rédiger la liste des courses. Et là, il faut tenter d’avoir une vision globale et de penser à un maximum de choses. Je me rappelle que lorsque j’ai démarré cette nouvelle organisation, je ne notais pas tout. Par exemple, un jour j’avais écrit « frites » sur ma liste sans penser à ajouter l’huile de cuisson. Eh bien, j’ai du retourner au magasin pour acheter la fameuse huile! lol! Ensuite ma deuxième erreur, c’est que je ne planifiais que les gros repas: déjeuner et diner alors qu’il faut penser à tous les autres repas. On peut décider d’opter pour des pancakes le dimanche matin pour varier et se faire plaisir, donc il faut bien tout lister. En parlant de liste, je vous conseille de faire le tour de vos placards avant de partir en courses pour éviter les doublons et lutter ainsi contre le gaspillage. Enfin, dernier conseil: Faites vos courses le ventre plein!! Ca évite d’acheter des choses dont vous n’avez pas besoin juste parce que vous avez trèèès faim sur le moment!
Cette image a un attribut alt vide ; son nom de fichier est pexels-photo-1005638.jpeg
  • Privilégiez autant que faire se peut le bio et le local, les fruits de saison: Déjà, en agissant ainsi, on préserve la planète et surtout on fait travailler les commerçants et producteurs du coin. J’essaie d’expliquer à l’une de mes filles qu’on ne trouve pas de fraises en hiver, enfin si, chez le primeur à 13euros la barquette!!! Elle me rétorque que la boulangère en trouve bien pour mettre dans ses fraisiers. Grrrr, je ne m’habituerai jamais au sens de la répartie de mes loustics!
  • Fruits et légumes frais du marché si possible, boucherie pour la viande: C’est une affaire de qualité et de goût!
  • Faire des meal preps le dimanche ou cuisiner en grande quantité et congeler: j’ai découvert le meal prep sur Youtube et même si je ne le pratique pas, je trouve que c’est une bonne idée pour gagner du temps. A vos tutos!
  • Cuisiner ou manger les restes : Oui, parce que les restes méritent d’avoir une deuxième chance 😉 Dans les familles, il y a toujours celui ou celle qui finit tous les restes et ceux qui n’en veulent jamais et veulent que du tout neuf! La technique c’est de cuisiner les restes et d’en faire un nouveau plat. Plus facile à dire qu’à faire me direz-vous? Pas forcément! En se mettant en tête qu’on souhaite éviter le gaspillage et faire des économies, vous trouverez de bon moyen d’accommoder vos restes. Et puis Internet regorge de milliers de recettes pour cela!!! A vos claviers!
  • Apprendre de nouvelles recettes régulièrement: Selon moi, c’est l’une des meilleures façons de garder le plaisir de cuisiner en testant régulièrement des nouvelles choses et puis sans chercher des recettes extravagantes, vous avez forcément autour de vous des cordons bleus. Foncez et demandez à votre grand mère, la recette de ce fameux plat traditionnel qui vous met l’eau à la bouche! Parfois, les supers recettes ne sont pas loin de votre portée. En plus de flatter la personne, ce sera un merveilleux moment d’échanges car cette dernière a assurément une jolie une anecdote à partager autour de son plat.
  • Voyager en testant des recettes d’autres pays : Indien, japonais, marocain, italien,mexicain….tant de spécialités savoureuses et de recettes magnifiques à tester! La prochaine sur ma liste, c’est le naan au fromage, j’en raffole!
  • Prendre des cours de cuisine : Vous avez tout essayé mais vous ne savez vraiment pas cuire un oeuf? Bon, j’abuse, tout le monde sait au moins cuire un œuf!!! Non, pas vous? Aïe! Il est peut-être temps de vous offrir un cours de cuisine et de reprendre les bases!!! En plus, de reprendre confiance en soi, vous allez créer vous mêmes avec vos mains vos propres repas et il n’y a pas de plus grande satisfaction!
  • Moment plaisir avec tous les membres de la famille: Faites participer vos loulous quand c’est possible et que vous n’êtes pas trop pressée. La cuisine est une activité ludique et dans le même temps, vous pouvez carrément leur apprendre à cuisiner, l’une des meilleures choses à transmettre à son enfant!!! Si si, il vous dira merci quand il se fera des lasagnes bolo digne d’un grand chef alors que ses camarades mangent des chips car ils ne savent pas faire. J’espère que vous aurez au préalable sensibilisé votre loulou au partage et qu’il saura ravir les papilles de son entourage et illuminer leur visage, parce que manger un bon repas c’est mieux que des chips, non?! 😉
  • Votre homme cuisine? C’est le rêve, profitez-en! Ici, monsieur cuisine parfois mais quand c’est le cas, il faut le féliciter, lui dire que c’est le meilleur, qu’il cuisine troooop bien aha! Quoiqu’il en soit, si vous en avez un comme ça, gardez-le précieusement! Ils ne sont pas si nombreux les spécimens!!!
  • Amusez-vous et surtout régalez-vous!! C’est le mot d’ordre!!! Faites de vos repas de vraies fêtes et partagez des moments de bonheur avec votre famille!! Et dire qu’on mange 3 ou 4 fois par jour!! Finalement, il suffit de peu pour être heureux: une belle table, un bon repas et être entourée de ceux qu’on aiment! Qui dit mieux?

Et vous mes mamounettes, aimez-vous préparer les repas? Est-ce facile de vous organiser autour de ça?

Partagez vos meilleures recettes en commentaires!

Affectueusement,

K.T.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s