Tu es maman mais tu n’es pas fichue professionnellement

Avec ce titre un brin provocateur, je souhaite libérer les verrous mentaux que l’on se crée ou que la société nous créé. Non notre carrière n’est pas finie quand on devient maman, non notre vie de femme ne s’arrête pas à cette étape aussi bouleversante soit-elle.

Cet article est une note d’espoir pour toutes celles qui se posent des questions, qui tournent en rond, qui commence à s’excuser par ce qu’elles doivent partir plus tôt.

Je vous le dis, c’est au contraire le début d’une nouvelle ère.

Pourquoi je vous avance tout cela avec autant d’assurance? Parce que j’en suis la preuve vivante. Non pas que je pense avoir réussi ou atteint tous mes buts niveau carrière mais je suis devenue maman très jeune et avoir des enfants n’a jamais été un frein à quoi que ce soit. J’ai plutôt su adapter ma vie en fonction; Bien entendu, je ne compte pas accepter un job qui m’obligerait à dormir loin de chez moi tous les soirs ou à parcourir la planète.

Certes être maman est une tâche immense, pleine de responsabilité et prioritaire, mais si on a envie de faire d’autre choses en plus, c’est possible.

Selon moi, il n’y a pas plus performant qu’une maman qui a des bouches à nourrir et des petits corps à vêtir 😉 . En voilà un vrai objectif! Et une chose qui te pousse à te transcender.

Tout d’abord, il y a une chose à noter: Etre maman nous donne de nouvelles compétences, je ne blague pas lorsque j’écris cela, j’ai clairement développé des compétences en gestion de projet, du savoir-être et des softs skills tels que la patience ou la résolution de problèmes. Selon moi, il faudrait plus de mamans PDG parce que tout ce que l’on apprend au sein de nos foyers est duplicable au monde de l’entreprise, en voici un florilège:

  • Gérer différents interlocuteurs et adapter son discours : expliquer différemment à un enfant de 2 ans (« ooooh bravo pour ton premier dessin, pas sur le mur la prochaine fois mon chéri ») et un enfant de 6 ans (« Tu arrêtes de dessiner sur ce ***mur ») qu’on ne dessine pas sur les murs…;) Idem vous pouvez dire de vive voix à votre collègue ce que vous pensez de ce énième projet de réorganisation du service, par contre vous vous adapterez face à votre N+2 qui a émis cette « super »idée.
  • Mener plusieurs projets de fronts : au début de ma vingtaine, je tentais de terminer mes études, d’avoir mon permis tout en ayant un bébé en route. Autant vous dire que les projets en entreprise, c’est de la gnognotte à côté 😉
  • Gérer les personnalités difficiles : oui un enfant de 2 ans qui dit non à tout, on le gère comme ce collègue qui ne veut pas prendre en charge sa part de boulot.
  • Manager une équipe : animer un collectif, convoquer quand ça ne va pas, faire preuve de pédagogie, motiver ses troupes (c’est la guerre chaque jour pour qu’ils acceptent de prendre une douche mais j’atteint toujours mon objectif;)).

Bref, tout le talent d’un vrai leader!

Ensuite, nous sommes 7 milliards sur cette terre et si toutes ces mères décidaient de se retirer du monde professionnel, le monde ne serait pas le même. Nous avons besoin de l’unicité de chacun. Je pense à Ségolène Royal, maman de 4 enfants qui a été plusieurs fois ministre, à Clara Gaymard, maman de 9 enfants et PDG de Général Electric (bon vous n’êtes pas obligé d’avoir 9 enfants…) ou encore à Michelle Obama, maman de 2 enfants qui a eu une brillante carrière d’avocate.

Par ailleurs, je connais de nombreuses business woman moins connues avec plusieurs enfants, qui mènent de front enfants et activité pro. Je ne dis pas que ce n’est pas difficile, je ne dis pas non plus qu’on y arrive sans une organisation en béton et encore moins qu’on ne doit pas régulièrement s’appuyer sur son conjoint ou sa famille, non mais ce que je dis c’est que c’est possible de mener à bien l’éducation des enfants et d’exercer un métier qui nous plait. Et c’est même une double dose de kiff.

Pour ma part, lorsque j’étais enceinte de mon troisième bébé, je suis allée l’inscrire en crèche et la dame qui prenait les inscriptions m’avait demandé: « vous continuerez à travailler avec un troisième? » Elle m’avait posé une vraie question, sans jugement. Et c’est vrai que pour moi, c’était évident que oui! 😉

Je ne m’étais même pas posé la question mais en sortant du rdv je me la suis posée… C’est vrai que ça risquait d’être compliqué… Mais je ne me suis pas plus attardée que ça…La réponse est venue à moi quelques jours plus tard.

Je me souviens que j’étais devant l’émission « les maternelles » que je regardais chaque matin après avoir déposé les plus grandes. Je me posais donc les questions suivantes : soit je reprends mon travail soit je prends un congé parental. Et ce jour là, la rédac’ chef d’un grand magazine féminin disait que c’est au moment du retour de congé maternité qu’on pouvait envisager de nouveaux changements, voir même être promue. Ça a beaucoup résonné en moi car je ne voyais pas les choses de cette manière, au contraire, je me disais qu’il valait mieux se faire discrète le temps de retrouver sa place. EH bien figurez vous que j’ai suivi les conseils de cette femme (et je la remercie). Je suis revenue à mon poste qui était à l’époque, conseillère en assurances et j’ai postulé un mois plus tard à un poste au siège, au service communication. Et j’ai été prise! Malgré mes 3 enfants en bas âge, malgré mon retour de congé mater récent, malgré le fait que je ne connaissais rien à la com, malgré plein de choses. Parfois, il faut cesser d’imaginer à la place des autres. La où, nous avons un frein dans notre tête, la personne en face ne va pas le voir sous cet angle et va plutôt percevoir notre potentiel au delà de la maman que nous sommes.

Non, je ne vis pas dans le monde des bisounours! Alors, voici de manière concrète, comment continuer à travailler et à s’épanouir professionnellement tout en ayant une vie de maman accomplie :

  • Trouver un mode de garde pour pouvoir se consacrer à ses projets: même si ce n’est que quelque jours par semaine, cela permet d’avoir des temps dédiés à chaque sphère.
  • Travailler à temps partiel, même si je ne suis pas pour, je vous l’expliquerais dans un prochain article, c’est une solution.
  • Impliquer l’autre parent dans l’éducation des enfants si possible pour se répartir les tâches.
  • Accepter de se faire aider par sa famille ou une nounou si on a les moyens, ou encore intégrer des réseaux d’ entraides entre parents. Ex: un parent récupère 4 enfants pour les emmener au cours de danse commun.
  • Oser postuler : Qui ne tente rien, n’a rien! Il n’y a rien de plus vrai. Ne vous limitez pas pour prendre des responsabilités parce que vous êtes maman. Il y a souvent des possibilités de télétravail ou de gestion plus flexible du temps couplés au statut cadre par exemple.
  • Poser carte sur table : Non, ne cachez pas que vous avez des enfants pour avoir le poste de vos rêves, ça se remarquera par la suite lorsque vous serez si fière du dernier dessin de junior que vous voudrez le montrer à tous vos collègues 😉
  • Se faire respecter : Oui, vous avez le droit de quitter le bureau à 18h parce que la crèche ferme à 19h et que vous devez partir maintenant si vous ne voulez pas que votre loulou finisse au commissariat. N’en déplaise à votre boss, proposez lui de programmer les prochaines réu’ entre 9h et 17h (quand vous êtes là en fait).
  • Devenir une mompreneur pour pouvoir gérer son temps : c’est une VRAIE option à laquelle je pense de plus en plus. Quand on est maman, le temps est une denrée rare et je pense que pouvoir le gérer quand on est freelance ou chef d’entreprise est très appréciable. Bien entendu, il faut avoir un vrai projet derrière et l’envie qui va avec.
  • Emprunter une voie différente: votre épanouissement professionnel peut passer par un poste salarié, par une création d’entreprise, par un projet associatif, par du militantisme…

En somme, vous êtes une maman et vous avez un bel avenir professionnel qui vous attend!!! J’en suis sûre! Ne rougissez plus des trous dans votre CV, faites en une force! Tout est dans votre état d’esprit pour affronter le monde professionnel. Et puis, être maman n’enlève rien à votre personnalité pétillante. Vous avez tant à offrir au monde!

Qu’en pensez-vous?

J’attends vos avis en commentaires!

Affectueusement,

K.T.

8 réflexions sur “Tu es maman mais tu n’es pas fichue professionnellement

  1. Maï

    Je viens de finir d’avaler tous les articles, ton blog est top😉, les réalités de nos vies de mamans dites avec humour, on a tendance à nous mettre une pression énorme pour tout mener de front, en s’oubliant.
    Tu motives++ bonne continuation je deviendrai une fidèle lectrice 👍🏽

    Aimé par 1 personne

  2. Ping : Annoncer sa grossesse au travail – Unrevedemaman

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s