Et le couple dans tout ça?

Coucou mes chères lectrices, comment allez-vous? Aujourd’hui nous allons aborder un thème que je qualifierais de nécessaire pour les mamans que nous sommes.

Le couple! Le couple conjugual et le couple parental! Deux notions à bien distinguer.

Ce fameux couple que l’on oublie tout court une fois notre progéniture née. Vous savez cet homme et cette femme qui se sont rencontrés il y a quelques années, se sont aimés et ont décidé de fonder une famille. Si, si, c’était ça le projet à la base…

Eh bien, une fois le bébé mis au monde, petit à petit, le couple laisse place à deux parents tout simplement. Le couple conjugal se perd et devient uniquement le couple parental. Deux adultes qui vont mettre leur rôle de parents en premier et vont oublier qu’à la base il formait un duo amoureux. Pourtant dans couple parental, il y a bien deux mots « couple » et « parental », c’est à dire deux personnes qui s’unissent dans un but commun: élever leur progéniture. Le mot couple est pourtant toujours là, comme pour rappeler la difficulté de l’exercice.

Rappelons que la tâche d’élever un bébé est immense, on se sent envahi d’un amour sans borne pour ce petit être et on s’investit dans les soins à lui apporter. Et surtout, on a le souci de bien faire, de lui apporter la meilleure éducation possible, d’apprendre au maximum et certains choisiront de travailler encore plus pour apporter tout le confort nécessaire à la maisonnée. C’est tout à fait louable et je suis de ces mamans là qui essaient de faire au mieux. Surtout que lorsqu’on se lance dans la parentalité, on est dans une fonction dans laquelle l’investissement est sans limites à part celles que l’on se met soi-même.

Ainsi, on est littéralement comblée, mais vraiment…quand je dis comblée, je ne veux pas dire que l’on ne passe pas par des phases up and down,ou encore que l’on est au top du top tout le temps. Non, ce dont je parle, c’est ce sentiment d’être comblée en termes d’amour, de câlins, de contact corporels avec le peau à peau, l’allaitement, le portage, pour certaines dormir avec le bébé.

Et on remplit limite tous nos besoins avec le bébé et peu à peu le papa peut être mis à l’écart ou du moins, on a moins besoin de lui pour combler ces besoins là.

En attendant, celui-ci peut s’impatienter. On entend souvent des papas dire « je ne reconnais plus ma femme depuis qu’elle a accouché », « elle n’a de yeux que pour le bébé, j’ai l’impression de ne plus exister ». Déjà à la maternité, les visiteurs s’intéressent principalement au bébé puis à la maman, comme si le père n’avait contribué en rien à la venue du bébé.

Il ne reçoit pas de cadeaux et la maman est largement plus félicitée que lui. En même temps, me direz-vous, c’est elle qui a porté le bébé et l’a accouché. Ce n’est pas faux mais n’oublions pas que sans père, il n’y a pas de bébé possible. Bref, je m’égare… ce que je veux dire, c’est que dès la maternité, le projet du couple devient le projet de la mère car la société assigne au père une place particulière (nous reviendrons sur la place du père dans un prochain article).

A chacune de mes grossesses, j’ai eu ce dilemme cornélien, à chaque fois, que j’accouchais, je devenais une maman louve, comme si mes enfants n’appartenaient qu’à moi. Cette envie de connexion extrême, de les allaiter, de dormir avec eux, de les porter même si tout le monde me conseillait le contraire. Mais surtout, j’avais cette sensation d’être la seule à savoir exactement ce dont avait besoin mon bébé.

Mais c’est sans compter, mon mari qui a toujours pris sa place en participant activement à la vie de la famille.

Ce que je me dis aujourd’hui, et c’est une réflexion que j’ai toujours une fois que le bébé commence à marcher et que j’ai dépassé la phase de la fusion, c’est : Et mon couple dans tout ça?

C’est d’ailleurs un besoin que mon mari a toujours exprimé plusieurs mois avant moi avec des phrases telles que  » J’ai besoin de retrouver ma femme » 🙂 mais que je fais à chaque fois mine de ne pas comprendre, tellement je suis bien dans mon cocon avec bébé 😉

Mon couple est pourtant important. Et je dirais même primordial, car pour une famille stable, il faut que la base, c’est à dire le couple parental soit stable. Et pour que le couple parental soit stable, il faut que le couple conjugal soit nourri. Les enfants n’en sont que plus heureux lorsque leur parents sont bien ensemble. D’ailleurs, on parle souvent de maman épanouie, certes une femme peut s’épanouir dans sa vie par plusieurs moyens dont la vie de couple en ayant une relation enrichissante avec son conjoint.

Et le temps, me direz-vous? Ou le trouver? Entre les couches, la reprise du travail et les lessives, comment faire? ( ça fait un peu cliché, non ;))

Je ne dis pas qu’il est facile de libérer du temps lorsque l’on est parents, mais l’idée est de tenter de planifier quelque chose de manière régulière: faire garder les enfants, manger au restaurant, aller au cinéma, s’organiser un week-end en amoureux, prévoir une soirée à deux tous les mois,… Ça peut même être dans le salon, une fois que les loulous sont couchés. Le tout est de faire un truc qu’on aime faire tous les deux dans le but de consolider les liens.

Vous savez quoi? Nous sommes de ces couples qui abandonnent leurs enfants pour partir en voyage à 2 à l’autre bout du monde. Scandaleux, n’est ce pas? 😉

Eh bien, nos enfants ne nous ont jamais reprochés cela. Même si à chaque voyage j’aurais aimé qu’il soient là pour voir telle ou telle chose ou tout simplement profiter avec nous ( le retour de la maman louve ;)) ; Mais je ne regrette pas une seconde, ces voyages sans eux. Partir à deux, c’est magique, on a l’impression de partir à l’aventure. C’est tellement étrange pour des parents de se retrouver sans leurs enfants: on va prendre le petit déjeuner à l’hôtel et on doit s’occuper de soi uniquement, on va à la plage et on ne doit pas surveiller la mer, trop bizarre, lol. Trêve de plaisanterie, lorsqu’on retrouve ces moments à deux, on comprend mieux pourquoi on était tombé amoureux de son partenaire. Je vous assure qu’après plusieurs années de mariage et la routine, parfois, on oublie lol.

La communication est aussi une chose hyper importante. On nous le répète souvent et c’est clair que c’est le préalable et qu’avant même de songer à passer du temps ensemble en couple, il faut déjà apprendre à se parler et à échanger régulièrement.

Dorénavant, à cette question : Que mets tu en priorité? Je réponds mon couple puis mes enfants.

Les enfants sont des êtres que nous avons mis au monde et nous sommes censés leur apporter le meilleur pour qu’ils soient armés dans la vie, c’est aussi une aventure formidable d’élever un enfant, de le voir évoluer mais on le sait déjà dès ses premiers jours de vie, cet enfant va quitter le nid un jour comme je l’ai fait moi aussi. Le but n’est pas de mettre votre enfant à part et le couple d’autre part, non! L’idée est juste de ne pas s’oublier en tant que couple et de cultiver l’amour entre les deux partenaires. Et puis, je le répète ( et tous les experts seront d’accord j’en suis sûre) en étant un couple conjugal stable, ça renforce la solidité du couple parental et contribue au bonheur des enfants et en cultivant l’amour et la bienveillance dans mon couple, je deviens une femme encore plus épanouie. C’est un cercle vertueux.

Nous sommes un couple avant d’êtres des parents.

Et vous, mes chères lectrices, comment voyez-vous les choses? N’hésitez pas à donner votre avis en commentaires.

Affectueusement,

K.T

Une réflexion sur “Et le couple dans tout ça?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s